Caravane Eriba Tout terrain

Caravane eriba tout terrain au maroc vallée du dades
Construction d'une caravane tout terrain sur la base d'une Eriba Superpuck
Après avoir surélevé notre ancienne Troll, et avec le recul de nos derniers voyages avec quelques pistes empruntées, je savais exactement
ce qui n'allait pas sur la Troll, et ce qu'il fallait pour mon nouveau projet.

La garde au sol n'est qu'un élément, et les caravanes "tout terrain" que l'on peut voir en Europe, sont simplement surélevées avec des
pneumatiques plus importants
Mais le point crucial à mon avis est la suspension...

D'emblée, j'exclu les essieux Australiens, car ils sont hors de prix et non homologables en France, à cause des freins électriques.
Par hasard, je tombe sur un document PDF, avec des suspensions à raquettes, distribuées par un fabriquant français (RTM)...
Pas facile à trouver, ces suspensions ne sont même pas sur le catalogue en ligne....seuleument un lien google me même à ce pdf !

Ici, l'amortisseur n'est pas encore en place
suspension à raquette tout terrain

Je prends alors contact avec Mr Richard, de Sud Ouest Remorque... ce sont eux qui ont déjà modifié la Troll et sont spécialisé dans la
fabrication de remorques sur mesure...
D'ailleurs, le projet avance en discutant autour d'une remorque Australienne qu'il est entrain de modifier !

On fixe ainsi, la garde au sol, la taille des pneus, la méthode de fabrication du faux chassis etc



suspensions caravane tout terrain

Chassis caravane tout terrain eriba

Dans le même temps, je pars à la recherche d'une Eriba superpuck, caravane qui à mon avis est un bon compromis pour ce projet :
- Même largeur de caisse que le véhicule, donc même largeur de voie (au contraire d'une Puck)
- Assez grande pour dormir avec les 2 enfants dans le grand lit (175 de large !)
- gabarit suffisemment court pour ne pas être un handicap et poids limité

Ca ne court pas les rues, et je tombe sur une première main de 1993, dans un état quasi neuf !

Une fois rapatriée chez SOR (Sud Ouest Remorque) et les supensions reçues, commence l'adaptation.
Pas facile en effet, de prendre les bonnes cotes pour le faux chassis, présenter les suspensions...donc un travail assez long de pointage
/ démontage pour respecter la garde au sol demandée (70 cm) la taille des pneus (205/75/16) la course des ressorts et cela sans refaire
les passages de roues !

eriba tout terrain

Finalement, la greffe prend, et après un moment de "surprise", j'adore ma "sauterelle !

Illustration du "pointage" avant soudure



Le timon Eriba est conservé





Maintenant il s'agit de l'homologuer, et c'est SOR qui s'en charge, étant constructeur et ayant utilisé que des produits homologués, il
n'y a pas de soucis.

Pesée à vide : 700 kg
Ptac : 1200 kg
Ce qui laisse 500 kg de charge utile, de quoi voir venir !

Enfin le grand jour, après 6 mois tout de même ! je l'accroche au HJ61 et d'emblée je sens la différence sur route !
La caravane est souple, mais pas trop, je ne sens rien dans le volant au passage d'un dos d'ane ou d'un trou...la caisse ne bouge presque
pas, c'est la suspension qui travaille ! un vrai plaisir au volant .
Je prends pour tester un dos d'âne rapidement, les roues collent au sol, rien ne décolle ni ne saute ...
c'est parfait et c'était un coup de poker de choisir le 1200kg...car il existe plusieurs versions de poids bien sûr. Là il va parfaitement avec le poids de la caisse.

Aménagements :
Je ne vais pas vous détailler les aménagements qui restent standards.
Les 2 réservoirs sont logés dans le faux chassis avec un blindage en alu de 5mm
Le cric forestier prend place sur le coté
Les plaques de désensablage sur le porte vélo
Le compresseur et les outils dans la trappe extérieure.
Sur le toit, un panneau solaire de 170w
Dans le coffre de dinette avant, une batterie de 100Ah
Le frigo gaz est remplacé par un modèle à compression

A noter la roue jockey "énorme" pour avoir suffisemment de course vu la hauteur de l'attelage
A l'usage, il n'y a pas besoin de béquille, même à 4 dedans, ça ne bouge pas vraiment, et ne peux pas basculer en arrière vu le faible porte à faux.

Cet été, voyage avec les enfants au Maroc, et quelques 500 km de piste à travers l'Atlas.
Rien n'à reduire, pas une seule vis à revisser le soir à l'étape.
On peut voir sur ces courtes vidéos le travail des suspensions.

En conclusion, très heureux d'avoir mené à bien ce projet, qui montre qu'il est possible, malgré nos lois restrictives, faire une "vraie"
caravane de voyage tous chemins en Europe.

Phil