Camping et caravaning : définitions

Quelles différences y a-t-il entre une aire naturelle et un camping de tourisme ? Où est-il autorisé de camper ? Voici quelques définitions pour y voir un peu plus clair. Camper sur un terrain

En France, vous trouverez différents types de terrains dont la réglementation diffère :


Campings à la ferme - Terrains gérés par des ruraux non agriculteurs - petits camps municipaux - emplacement appartenant à des clubs
Terrains ouverts sur simple déclaration à la Mairie.
Capacité d'accueil : 20 campeurs maximun avec 6 tentes ou caravanes maximum.


Aires naturelles de camping
Terrains ouverts par arrêté préfectoral
Ouverture : 6 mois par an en continu ou non
Superficie maximale : 1 Ha
Capacité d'accueil : 25 emplacements maximum
Equipement sanitaire obligatoire :
* 3 points d'eau potable
* 3 wc à chasse d'eau
* 2 bacs à laver
* Poubelles de 75 L avec couvercle
* Ramassage quotidien des déchets



Terrains aménagés Camps de tourisme
Terrains ouverts par arrêté Préfectoral
Emplacements loués à la nuitée, à la semaine ou au mois
Classement en étoiles en fonction de critères quantitatifs précis :
* nombre de douches,
* superficie par emplacement,
* points d'eau,
* branchements électriques....
Attention, ces étoiles ne sont en rien un critère qualitatif !
Les équipements supplémentaires commes les terrains de jeux, les piscines, les épiceries... ne sont pas tenus en compte dans l'attribution d'étoiles.

Appellation "Emplacement grand confort caravane" :
Emplacement desservi en eau, en électricité et directement raccordé au système d'assainissement.

Appellation "Emplacement confort caravane"
Emplacement desservi en eau, en électricité et uniquement raccordés au réseau d'évacuation des eaux ménagères.

Vous pouvez consulter la page du JO ici (en bas de page, cliquer sur Consulter le fac-similé de ce document)

De plus, il existe 2 autres types de camping :

Camps de tourisme "saisonnier"
Ouverture : 2 mois par an
Superficie maximale : 1,5 Ha
Capacité d'accueil : 120 emplacements maximum


Camps de loisirs
Emplacements loués pour une durée supérieurs au mois
Classement en étoiles confort ou grand confort


Camping occasionnel chez un particulier
Le camping chez un particulier est autorisé (dans un champ, une cour...) sur autorisation du propriétaire et en l'absence d'interdictions locales (arrêté municipal ou préfectoral). Pour une période supérieure à 3 mois, il faut procéder à une demande auprès de la mairie. Cette autorisation ne peut être accordée que pour 3 ans maximum.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter
le Journal Officiel (p. 60)
le code de l'urbanisme



Camper ailleurs

Il est interdit de camper ou de stationner sa caravane :

    dans les bois, forêts et parcs classés, sur les routes et voies publiques, sur les rivages de la mer, dans un rayon de 200 m autour d'un point d'eau capté pour la consommation

Il est également interdit de camper ou de stationner sa caravane :

    dans un site classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine de la nature et des sites, à moins de 500 m d'un monument historique classé ou inscrit, dans certaines zones déterminées par les autorités municipales ou préfectorales


Signalisation

Des panneaux réglementaires sont apposés aux points d'accès habituels des zones interdites.


Pour plus de détails, vous pouvez consulter
le code de l'urbanisme
le site de légifrance (dispositions législatives et réglementaires pour les caravanes)