Eriba Troll 540 2004

En octobre 2006, nous nous sommes porté acquéreur d'une Eriba 540 GT avec lits superposés. Signe distinctif : lits superposés à l'avant pour nos deux enfants (10 mois et 3 ans).
Nous avons pu déjà apprécier son excellente tenue de route. Les lits superposés nous ont fait craquer bien sûr,
mais aussi l'immense lit parents à l'arrière (dînette convertible). J'ai besoin de beaucoup de place pour dormir... Enfin, nous faisons pas mal d'itinérant, d'où le choix Eriba.
Nous possédions auparavant une Hobby 400 SB.



Sur cette photo, notez le store extérieur. Il s'agit d'un Omni V10.
Ce modèle est compatible avec le "Safari Room" (côtés faisant du store un véritable auvent).
Comme il s'agit d'une surbaissée, la hauteur sous le store avec le Safari Room est limitée : de 1m75 devant à 1m80 le long de la caravane.
(source : société Omnistor)

Sur la photo également, vous constaterez qu'il n'y a pas de portillon d'accès extérieur aux coffres.
C'est une option qui peut être demandée à la commande si vous achetez neuf. Je me suis renseigné auprès d'un concessionnaire,
et sur ce modèle, il n'est pas possible de percer le portillon a posteriori (à cause de la structure en acier propre aux Eribas).
C'est cependant possible sur d'autres modèles d'Eriba. Tout dépend où est placée la structure.

Bien sûr, il y a un rail pour mettre la table à l'extérieur. L'attelage est équipé d'un stabilisateur Alko.
Etait-ce vraiment utile sur une Eriba ? L'avantage est que cela sécurise le positionnement de la boule.

La roue jockey et les cales sont incroyablement facile à manipuler. Peut-être est-ce parce que je suis habitué à des caravanes plus anciennes des années 1980 / 1990 ?
Par contre, le cache-flèche est un bout de plastique mal fini. Il fait carrément toc, même si cela a l'avantage de la légèreté.
Le coffre de flèche est très petit. Je songe à remplacer la grosse bouteille par une petite "Twiny" pour gagner de la place.
Mais ce genre de bouteille a quelques inconvénients, et est-ce que cela ne va pas déséquilibrer l'attelage ?

Rentrons maintenant à l'intérieur...



C'est l'argument choc de cette caravane : les lits superposés, si rares sur une Eriba. Un adulte peut occuper le lit du bas.
Ce lit comporte une lampe de chevet, mais pas de fenêtre. Il y a quatre petits coffres sur les côtés. Le lit du haut est limité à 40 kg.
Il y a une tablette entre ce lit et les deux fenêtres avant.
Evidemment, l'inconvénient des lits superposés est qu'il n'y a pas de deuxième dînette : un choix à assumer...
Pour compenser, un auvent à montage rapide (type abri Kwik), ou un store avec côtés, peuvent augmenter la surface habitable.
Il existe bien sûr de véritables auvents spécifiques Eriba, mais le temps de montage n'est plus tellement compatible avec l'itinérance.



Voici le lit du haut, avec mon fils et sa tenue spécialement assortie aux coussins ! Un pur hasard, comme vous l'aurez compris.
A ce propos, j'aurais préféré une teinte moins salissante pour les coussins. Le gros coussin à droite est posé sur une tablette.
Ce coussin ne sert, heu, à rien a priori !



Et voici la cuisine. Nous avions l'habitude de stocker les assiettes dans les placards supérieurs.
Il faudra faire autrement : ceux-ci sont trop petits pour des assiettes standards.



Heureusement, les rangements inférieurs sont corrects (pas de réservoir d'eau à cet endroit).
Notre chienne ici présente nous accompagne très rarement en caravane. Elle préfère les vacances à la campagne chez mes parents.
Quand elle vient cependant avec nous, elle dort dans la voiture.



Et voici l'autre argument d'achat : la très grande dînette, qui se transforme en lit géant de 188 X 197 cm.
En fait, vous trouverez peu de caravanes avec un lit aussi grand ! La mise en place du lit est d'une simplicité biblique :
il suffit de faire pivoter les cales spécifiques et de faire coulisser les coussins.
Ces coussins sont fermes, donc confortables en mode nuit. La nuit, la table se range verticalement dans un logement
spécialement prévu à côté de la penderie. Les parents ne peuvent dormir que la tête vers l'avant de la caravane,
à cause de la tablette en bout de table (sinon aïe la tête en se réveillant !).
D'ailleurs, les lampes de chevet ont été mises de ce côté là. Evidemment, si vous n'êtes pas trop grands,
vous pouvez aussi dormir dans la largeur du lit (comme dans la plupart des autres Eriba).

En position jour, la table s'avère suffisamment longue, mais trop étroite, et c'est dommage...
Prendre le repas à table oblige à s'asseoir en bout de coussin. Cette table coulisse sur un rail,
ce qui permet de l'approcher un peu plus du côté où sont assis les enfants (mais du coup, les parents sont vraiment loin de la table).
Sous le coussin du fond, on trouve un petit coffre transversal. En position relax, les coussins de dossier sont un peu courts.
Seul le bas du dos est maintenu. C'est le revers de la médaille de l'étroitesse de la caravane (2 mètres seulement).



Notez les lampes de chevet pour les parents (en hauteur), ainsi que le rangement pour la table, à gauche.
Ce rangement permet d'arrimer solidement la table pour le voyage. Le chauffage est à air pulsé.



Voici le coffre de gauche avec le réservoir fixe de 45 litres. Il se remplit à l'extérieur par un orifice de gros diamètre.
Vous pouvez également apercevoir le poste électrique sur cette photo.




Inconvénient de la grande dînette : les couvercles des coffres sont difficiles à soulever.
Les cales en plastiques sont pratiques pour maintenir le coffre ouvert.



Paradoxalement, la salle d'eau n'est pas petite ! Elle est même plus grande que celle de notre Hobby (c'était un lavabo repliable au dessus des WC).
Il y a là beaucoup de rangements (dont un coffre assez large au dessus des WC).

D'une manière générale, la finition intérieure est correcte, sans plus : boutons de placard bas de gamme,
légers problèmes d'ajustement des boiseries, scratch de rideau décousus. On pouvait s'attendre à mieux pour une caravane vendue si chère neuve.
Attention, rien de dramatique ! J'essaye seulement d'être parfaitement objectif.

En traction, rien à signaler. Tenue de route exemplaire, pas de claque lors d'un dépassement de poids lourd, très bonne maniabilité.
Il fallait s'y attendre, c'est une Eriba !


Données techniques

PTAC : 1000 kg
PV : 905 kg (sur carte grise)
CU : 95 kg (par déduction)