Hobby 650 WFU

Après avoir connu la caravane en étant un peu plus jeune, et puis, pendant longtemps le(s) (Mini-) CampingCar fait maison (d’abord un VW LT « Combi » haut, puis VW T3 bas), la question se posait comment passer les années à venir.

Le cahier des charges ?

Il n’y en avait pas… si ce n’est le fait que je passe ma vie dans des chambres d’hôtel…
ce qui en soit est déjà un argument très fort pour le caravaning en général et pour une caravane belle et habitable en particulier.
A part ça, seul le coup de foudre devait décider. Donc, pas de question de trancher entre « itinérant » (késaké ???) ou « habitable »,
ou encore, faire des sacrifices pour passer en-dessous des barres de l’autoroute pour gagner quelques cents.

Si je veux faire de l’itinérant ou passer sous les barres de 2 mètres, je prends mon minibus Volkswagen,
qui lui, est parfaitement autonome et passe-partout.
Après bien plus d’une année pour me faire des idées donc et comparer côté caravane l’une à l’autre et me faire une opinion,
j’ai opté pour une HOBBY 650 WFU :



elle devait être tractable (je me marre !!!), habitable et avec assez d’espace pour ne pas se cogner l’œil.


L’intérieur m’a posé pas mal de problèmes à choisir. La question était : « chambre d’enfants ou pas ».
Car notre famille fait 2 personnes et demie…

J’ai finalement suivi les conseils de la (très bonne) vendeuse chez Hobby à Lyon, qui me disait que les enfants préfèrent
à partir d’un certain âge la tente devant, à côté ou derrière…

Nous voilà donc avec une 2+2 places trèèèèès spacieuse :




elle « fait » 250 cm de large, 726 cm de long (avec flèche 843 cm) et donne un PTAC de 1.900 kg.


Pour ce qui est de la place, la salle de bains en est le meilleur exemple :




… on y était à 4 dedans, lors de la visite pour l’achat. Et en route, le réservoir fixe et eau chaude aident…



Et le reste est aussi ce qu’on cherchait :


Voici une vue depuis le salon (à l’avant) vers le lit, qui se trouve au milieu de la caravane
(en avant-plan, vous voyez l’étagère « séparateur » pour télé et qui peut fermer aussi la chambre avec une cloison en « dur ») :




et le salon en U, vu depuis la cuisine :




ce qui nous amène justement à la cuisine (non, non, rêvez pas… ça, c’est la photo quand elle était neuve…
en utilisation, il y a tout ce qu’il faut dans une cuisine ! Mais ce qui nous importait, c’était d’avoir de la place !
(tout est parfait, sauf le frigo… qui ne va pas vraiment avec le reste…)



et le petit coin « dépose tout » à côté de la porte :




et le tout agrémenté par de nombreux placards… qui pourraient faire oublier le PTAC !


Vu ce qu’il faut « tracter », fallait bien prévoir à faire bouger tout ça, une fois sur place :

C’est L’Euro-Mover TRUMA qui sert énormément !




nous voilà prêts à partir (encore avec l’ancienne tractrice) :



et voici rencontre familiale aux bords de la méditerranée :



et quelques jours plus tard, à l’Atlantique (Lacanau), avec Mme et Mini-Miss :



… d’abord dans un trou de souris… puis à une place un peu plus « vivable »



ça fait bouger, une caravane ! Que du bonheur !

Et vous aurez bien compris, qu’on n’est pas adepte de l’auvent Cool