Voyages

Voyage Caravane Infos au Maroc 2015

Retour du voyage en caravane organisé au Maroc par l'association Caravane-Infos
3 semaines de bonheur pour les 5 équipages et une séparation difficile après ce voyage ou les rencontres humaines et des paysages fantastisques auront laissé une trace indélébile dans nos coeurs.
- Première partie. La suite va suivre -

Sous des trombes d'eau, le groupe se rencontre à Tarifa et on arrive à faire un apéro entre 2 averses !
On est tous d'horizons différents et pour le premier voyage que j'organise, je stresse un peu beaucoup... mais je sens tout de suite que ça va marcher ! Pour découvrir le maroc et surtout les marocains, il faut l'envie, de l'humain, du coeur, et je dois dire que là j'ai été servi !
Pour la traversée, je choisi un ferry où les véhicules n'ont pas à manœuvrer, la sortie se fait par l'avant.
Après un passage en douane à Ceuta un peu " folklorique " on prend la route pour Chaouen et pause picnic.
Spontanément, tous le monde s'installe sur la même table et l'on partage nos victuailles... décidément, ça s'annonce vraiment bien ! dans l'esprit CI


La veille, en mettant en place le couchage dans le 4x4, je glisse et m'entaille le tibia sur un angle de coffre... c'est ouvert et on voit l'os ! On referme vite fait avec Isa et le lendemain, Marité, l'infirmière du groupe me fera un beau pansement avec le conseil d'aller dans l'hopital le plus proche...ce sera Chefchaouen.

La route pour Chaouen, via oued Laou est très belle
Arrèt photo

 



Le camping avait bien réservé nos places
Le temps n'est vraiment pas terrible et on attend le lendemain pour aller visiter cette petite ville vraiment très belle.
Pendant que l'on va à l'hopital avec Isa, le groupe visite le dédale de la Médina.
C'est calme, beau, reposant !
On se retrouve à midi pour un déjeuner sur la place principale

 



Le lendemain, départ pour Fès
Comme prévu dans le descriptif du voyage, nous ne roulons pas en groupe...sauf que je suis le seul à partir de mon coté, les autres roulent ensembles !
Malgré le Road book, Bernard suit son GPS et prend une petite route....avec les intempéries, c'est folko !

Patrice, avec sa Hobby en 2.30 de large assure, il n'est caravanier que depuis l'été dernier, mais il montrera au cours du voyage que manoeuvrer n'est pas un soucis.
Finalement, tout le monde arrive à Fès, avec un détour pour visiter Volubilis pour JP, Christine et nous.
Vu la météo, je reste dans le 4x4, pendant qu'Isa visite...elle reviendra trempée jusqu'aux os...
Mais ce site mérite le détour, notemment pour ses superbes mosaïques.

Maintenant, c'est Fès, et sa médina hyper touristique !
J'avais demandé à Ali de nous la faire visiter.
On se retouve sur le parking d'une grande surface, et on commence par une vue panoramique de la médina et un musée superbe, bizarement ignoré par les agences.
Météo toujours pas terrible, Ali nous invite pour un thé/patisseries pour nous réchauffer...

Régal d'une très bonne Pastilla dans une superbe Riad


Et l'on continue par la visite de la coopérative des tanneurs, de l'école d'apprentis en poterie et mosaique, pour finir par un herboriste...un peu arnaqueur, donc il ne sera pas au programme du prochain voyage !

 

 

 

Vu la météo, j'avais prévu 3 nuits à Fès, et ensuite 2 à Azrou.
Je propose un plan B au groupe...il y a 20 cm de neige à Azrou et le col est fermé.
Nous écourtons Fès d'une nuit et au lieu d'Azrou, nous roulons vers un camping, dans la palmeraie au sud d'Er Rachidia.

Dans la journée, nous allons passer de la neige, au désert aride, aux Palmeraies...
Grosse journée de route, mais les paysages sont somptueux, et varient en quelques km.

De la neige avant Boulemane




Le désert de rocaille apparait, avec les neiges de l'atlas que nous venons de traverser en arrière plan


Pause picnic


Notre photographe, rapidement surnomé "cuicui", car il plane, c'est un artiste :-)


Puis après un dernier col, on rentre dans la vallée du Ziz


Pour découvrir le camping de ce soir, niché dans la palmeraie


C'est un petit camping, vraiment très sympa et je crois que c'est celui que l'on a préféré dans le voyage
Entre LLacem le patron et Ali son adjoint, on a été servi question gentillesse ! sans oublier la délicieuse cuisine de Madame LLacem







Après le thé de bienvenue, Ali rallume la chaudière au bois, pour que l'on ait de l'eau chaude pour les douches


Nos furieux Canadien ont encore de l'énergie et partent en tamdem !


Casse de dérailleur sur les rudes pistes marocaines et réparation de fortune pour rentrer


Le lendemain, Pierre trouvera un "adaptable" dans la boutique vélo du bled :-)
Journée de repos pour d'autres, chacun va soit marcher dans la palmeraie, soit balade 4x4 pour nous mais aussi distribution de médicaments et de fournitures scolaires pour Cuicui et Christine (Pardon Jean Paul :-))




Ils ont fait des heureux.
Concernant les fournitures scolaires, il est distribué dans les écoles, 1 cahier et 1 stylo par année... Vous comprendrez qu'il est raisonnable d'emporter une boite de bic, quelques cahiers. Mais à donner en direct au directeur d'une école, par dans la rue pour un oui ou un non.
Il faut les aider, mais pas les assiter... enfin, c'est mon avis.

La palmeraie, où est implanté le camping


Ce soir, un super repas préparé par madame Llacem
C'était un vrai régal.
On dit qu'il existe 1001 tagine...je pense que le sien est le 1002 !
J'ai un appetit plutôt léger...et là je mange comme 4 !


Tagine Talya aux oeufs


Et tagine légumes


Après cette super soirée, il faut repartir
Prochaine étape : Merzouga et l'erg Chebbi. Courte étape, on fleimarde au camping si agréable sous les palmiers.
Mais la sortie du camping est un peu raide et Bernard stresse avec son octavia et l'eriba 552 assez lourde...
Il suivra mes conseils et ceux d'Ali : monter lentement à bas régime et il passera comme une fleur !


La route est sympa, nous traversons Rissani et Erfoud, puis on apercoit ce magnifique erg au milieu du plateau volcanique


Installation dans le camping de Mohamed.
Il a une chouette vue sur l'erg, les sanitaires sont impec et surtout, je l'ai choisi pour la qualité de l'excursion en dromadaire et de son bivouac qu'il possède dans les dunes...
Ce n'est pas du bivouac HLM d'agence, hors de la dune et tentes alignées, à 15mn de l'hotel
Non, là c'est 2h de dromadaire pour traverser l'erg de sud-ouest nord-est...


Comme nous sommes arrivés tôt, je propose d'aller faire le coté ouest de l'erg, monter tout au nord et boire un thé chez Ibrahim qui possède aussi un camping auberge.
Pas de soucis, il y a peu de sable de ce coté, et même si c'est des pistes sa roule bien en SUV
Mais, erreur de ma part, Jean Paul à un Kuga...dans mon esprit un SUV a 4 roues mortrices...bin non :-)


Bon, on le sort sans problème de ce mauvais pas
Comme cette année il a beaucoup plu en novembre dans le nord du maroc, le sud a subit de grave inondations en novembre.
Le lac éphémère que j'ai pu voir en 2012 est de nouveau là !
C'est magique depuis la terrasse d'Ibrahim, il a tenu à nous offrir le thé, même si nous étions dans un autre camping.




5 courageux tenteront l'expérience et les autres suivront en 4x4 avec Mohamed et le mien


Poisson des sables


L'erg dans toute sa beauté








Arrivée au campement


Les chambres individuelles sont nickel
Bloc sanitaire et douche à l'écart


Repas... elle est pas belle la vie ?


Feu de camp et musique... Les yeux dans les étoiles pour d'autres... soirée douce, c'est un bonheur à savourer


Le lendemain, il est temp de rentrer au camping.
Retour en 4x4 par le coté Est de l'erg...le plus beau car aucune construction


C'est la morosité dans le 4x4