Caravelair Antares Luxe 426

Critères pour choix d'une caravane : comparaison des modèles et cahier des charges.
Descriptif des données techniques, des équipements et du comportement routier.

Pourquoi la caravane ?
Jusqu'à présent, nous louions pour les vacances que des mobile-home 4 places.

Depuis cette année, l'arrivée de notre troisième enfant, nous a obligés à louer des
mobile-home 5-6 places. Mais cela ne nous a jamais vraiment plu :
pas de mobilité, location fort chère pour 7 jours, obligation de partir du samedi
au samedi et donc de subir les bouchons...
Aussi, nous nous sommes décidés à investir dans les vacances.
Les camping-cars étant hors d'atteinte financièrement pour nous
(dans de l'occasion récente et en bon état), nous nous sommes naturellement dirigés
vers l'achat d'une caravane.

...et pourquoi l'Antares 426 ?

Le cahier des charges était le suivant :
- un PTAC inférieur à 1100 kg (je ne veux pas passer le permis E pour le moment et
j’ai un véhicule assez lourd),
- une caravane pas trop encombrante : nous voulons surtout faire de l'itinérant,
- un lit permanent : nous ne voulions pas faire et défaire notre lit tous les jours
et pouvoir utiliser la dinette même si l'autre « glandouille au lit !! »
- loger tout le monde soit 2 adultes, 3 enfants dont un bébé, avoir des lits séparés
pour les enfants (surtout pour les 2 grandes afin d'éviter les
« elle me prend toute la place !! » avec un lit-dinette)
- acheter un modèle assez récent pour ne pas revivre les déboires de notre première
expérience de caravane sur un achat (j'vous raconterai sur le forum si vous voulez),
- et puis dernier point - peut-être le plus important : nous ne pouvions pas dépasser
10 000 € de crédit sur 3 ans maxi, ce qui nous orienta vers le marché de l'occasion.

En comparant les différents modèles des différentes marques, par rapport au marché
de l'occasion, nous nous donnions comme objectif de trouver l'oiseau rare pour pouvoir
partir aux vacances de Pâques de 2010, quitte à sacrifier nos vacances d'été de
2009. Mi-juillet, nous l'avons trouvée ; elle est de 2005 et le propriétaire s'en
sépare pour 8 000 €. Elle est un peu chère pour l'année mais elle semble avoir
plus fréquenté le hangar de stockage que le camping et les routes de France et
d'Europe ! Pour information, ce modèle semble très recherché en occasion car
j'ai été le premier à répondre à l'annonce et derrière moi, au dire du vendeur,
il a eu 8 autres appels en l'espace d'une semaine. Alors...

La Caravelair Antarès luxe 426 : les différentes parties...

 

– Les couchages :

La caravane présente 2 couchettes à gauche en entrant ; elles sont bien pour des
enfants, un peu juste en largeur pour des ados (65x215 cm). Chaque couchette
possède une baie sans moustiquaire et un store occultant (je les changerai
pour un modèle avec moustiquaire lorsqu’ils seront usés). Un rideau permet
de fermer l'espace couchette le soir ce qui permet aux adultes de continuer la soirée.

Le lit adulte (2 places) se trouve sur l'avant de la caravane ; il est composé d'un sommier
à lattes de 140x190 cm posé sur un coffre avec un matelas. Le coffre présente
un bon espace de rangement. On trouve une grande baie sur l'avant et une
plus petite sur le côté droit de la caravane. La baie sur l’avant est
équipée d’une moustiquaire contrairement à l’autre baie de côté. Les deux
sont dotées d'un store occultant. A cet endroit, il nous manquait un rideau ou une porte
en accordéon pour pouvoir vraiment fermer la partie chambre parentale.

Face à l'entrée, en abaissant la table de la dinette et en recombinant les coussins, on
forme un lit(100x170 cm) pour 2 enfants ou un grand ado à condition qu'il dorme en diagonale.

– Les repas :

Devant une petite fenêtre, la caravane possède un bloc kitchenette composé de 3 feux gaz
(deux auraient peut-être été suffisants), d'un petit évier et d'un robinet
alimenté par une pompe qui se déclenche dès qu'on ouvre le robinet. En
dessous de l'ensemble, un petit réfrigérateur trimix : suffisant pour les
courses en frais d'un ou deux jours pour 4 personnes, au-delà cela devient un peu juste.

 

En partie haute, on trouve des placards pour la vaisselle ; les fermetures sont
« dures » à ouvrir ce qui laisse penser qu'au premier virage, la
vaisselle ne viendra pas se poser toute seule sur la table. Sous l'évier,
on trouve un espace placard pour la vaisselle de grand volume (poêle,
casserole,...) ainsi qu'un tiroir pour les couverts. La place disponible
permet de mettre le stricte nécessaire pour préparer à manger et servir 6 repas.
Face à l'entrée, on trouve la dinette : on peut s'y mettre largement à 4 personnes,
une cinquième personne se contentera d'un tabouret dans le passage.
Sous les sièges, on trouve des coffres de rangements.

 

– L'espace cabinet de toilette :

Malgré le petit bac à douche, l'espace n'est absolument pas prévu pour prendre une
douche à moins de vouloir inonder la caravane et de tout faire pourrir !!!
L'endroit est bon pour faire sécher les vêtements de pluie ou pour mettre
les chaussures trempées !
L'armoire de toilette présente une espace suffisant pour mettre le stricte nécessaire
pour la toilette (gobelet, shampoing, savon, gel douche). Mesdames, ne
comptez pas y mettre l'intégralité de votre trousse de maquillage !!

Le lavabo possède un robinet alimenté par une pompe à eau qui se déclenche
automatiquement dès qu'on l'ouvre.
Le lavabo se relève pour permettre l'utilisation du WC.

Le WC est à cassette qui se sort par l'extérieur. J'ai limité l'utilisation du WC
pour la nuit et pour les filles aux pauses lors des trajets.
Cela s’est révélé bien pratique pour elles d’autant que nous ne prenions jamais
l’autoroute et donc pas d’aire de service.
Le reste de la journée, l'utilisation des toilettes du camping est de rigueur.

– Côté rangements :

Une penderie entre la kitchenette et « la chambre des parents » ; à l'instar de
l'armoire de toilette, pour un départ à 5-6 personnes, il faudra limiter les
vêtements !(le costume trois pièces n'est peut-être pas utile en vacances ainsi
que les 10 robes du soir de madame !!)
Sous les sièges de la dinette, deux grands coffres : pour faciliter l'accès,
il convient de retirer complètement les coussins pour ne pas forcer sur les charnières.

Sous le lit, on trouve un grand coffre très logeable : il faut mettre le matelas
à la verticale ainsi que sommier à lattes pour y accéder, une barre métallique
servant de pied pour tenir l'ensemble.
Une ouverture sur l'extérieur aurait été bienvenue.

Sur la partie haute dans la chambre des parents, on trouve des rangements ;
comme tous, les ouvertures sont « dures » ce qui est positif.
Sous la couchette basse, à l'arrière, on trouve un grand coffre : idem, pour avoir
un accès facile, il convient de retirer le matelas et de soulever le sommier.
Une ouverture sur l'extérieur aurait également été bienvenue (cette ouverture est
présente sur certains modèles des années suivantes) ou bien un système de tiroirs.
A l'extérieur, à l'avant, on trouve un grand coffre suffisant pour y loger la roue de
secours, la roue jockey, ainsi que le réservoir d'eau de 20 litres
(attention à ne pas remplir pour le voyage, question de poids !), les cales,
la manivelle, la bouteille de gaz.

– Les équipements :

La caravane est montée sur un châssis ALKO.
L'anti-lacet AKS 1300 a été rajouté par le vendeur.
La caravane est pré-équipée pour installer une télévision : prise de courant et prise
d'antenne ainsi qu'une petite étagère dans la chambre des parents.
Un lanterneau équipé d'une moustiquaire et d'un store occultant, au milieu de la
caravane pour assurer l'aération : je le trouve un peu petit. Le même est installé
dans le cabinet de toilette.
Des voilages et rideaux aux baies de la dinettes et celles de la chambre parentale :
pas très utiles.
Une prise de courant pour alimenter en 220V à l'extérieur de la caravane sur le côté
gauche. Le système gaz utilise le propane pour des bouteilles de 13kg ;
j’ai fait les modifications pour utiliser du butane en cube de 6 kg
(il gèle mais en été, il y a peu de chance que cela arrive !),
ce qui est largement suffisant pour les vacances et limite le poids embarqué.
La porte d’entrée peut se séparer en deux parties : peut-être en verrai-je
un jour l’utilité ?!!!.

– L’électricité et la lumière :

Dans chaque couchette, il y a un foyer lumineux. Peu pratique à éteindre si les
enfants ont laissé la lumière car
situés au fond de la couchette.
Un interrupteur accessible depuis le couloir aurait été plus pratique.
On trouve également un point de lumière au dessus de la kitchenette et dans
le cabinet de toilette.

Un luminaire est également positionné au dessus de la dinette et du lit parental.
Ce dernier s'éteint à l’aide d’un interrupteur placé sur la tête du lit.
Il s’avère vraiment fort pour la chambre : 2 spots directionnels à faible puissance
aurait été les bienvenus.

On trouve également une prise de courant au niveau de l’étagère pour la télé avec une
prise d’antenne; une autre prise se situe encastrée dans le meuble haut de la kitchenette.
Une troisième prise se situe entre le lit et le cabinet de toilette :
totalement inutile car inaccessible !

– la conduite :

Avec un Peugeot 806 2.1TD (110cv), je n’ai eu aucune difficulté à la tracter :
90km/h sur autoroute et voies rapides, 80 sur routes départementales et nationales,
50-60 en montée pour en zone montagneuse sans vouloir tirer trop fort !
Parfois, je me reprenais dans la conduite car j’avais tendance à l’oublier.
Avec sa largeur (2,30m hors tout), je n’ai jamais eu de souci pour passer ;
bien-sûr, il convient d’éviter les centres historiques des villes. Du fait de son
faible poids, PTAC de 980 kg, la manœuvre « à la main » se fait assez aisément.

– Les améliorations que j’apporterai avec le temps :

- Pouvoir utiliser les robinets de la kitchenette et du cabinet de toilette sur
du 12v (actuellement cela ne fonctionne que lorsque la caravane est branchée en 220V)
- Mettre un rideau ou une porte en accordéon pour séparer la chambre parentale
- Modifier le support de la couchette à l’arrière pour y inclure des tiroirs
- Démultiplier les prises de courants existantes
- Rajouter une lampe extérieure : heureusement que j’avais emporté la baladeuse de chantier
- Rajouter une prise 220V à l’extérieur de la caravane pour brancher une radio,
un ordinateur portable, un barbecue électrique…peut-être au plancher pour éviter
de percer la carrosserie
- Installer des vérins à la place de la barre pour soulever et soutenir le matelas et
le sommier du lit parental lors de l’accès au coffre…
- Installer un petit réservoir pour les eaux usées venant de l’évier et le lavabo :
actuellement, les eaux usées s’évacuent directement sur le sol par 2 bouts de tuyau
qui dépassent, pas très esthétiques et pas écologiques…

…et peut-être d’autres choses en fonction des utilisations à venir…

La Caravelair Antarès luxe 426 : Conclusion.

Les matériaux sont assez légers voir fragiles comme les cloisons, d'où le faible
PTAC (980 kg), inégalé pour une caravane 5-6 places (à ma connaissance pour avoir
étudié pas mal de modèles). C'était un des points incontournables du
cahier des charges de l'achat.

Le montage de l'auvent n'est pas non plus inutile si on veut être à l'aise car
l'espace est assez réduit pour 6 personnes mais c'est le prix à payer pour avoir
une caravane pas trop imposante (4,26 m de caisse !!!).

D'une manière générale, l'essentiel est présent : on peut de manière correcte se
préparer à manger, conserver un minimum de denrées au frais, dormir confortablement et
se déplacer aisément du fait de sa légèreté.
Ce n’est pas le luxe mais elle permet tout de même de passer de bonnes vacances
aussi bien en statique (au delà de 2 nuits) qu'en itinérant.

Sigma68