Recit de voyage au Portugal - février 2011

Nous nous demandions un peu où nous pourrions aller aux vacances de février, nous n'aimons pas le froid, la neige. Il faut descendre assez bas pour trouver le soleil mais bon !

Un message de Blanche-Neige sur le forum de CI nous décide ; on part donc un peu précipitamment, l'aventure c'est l'aventure ; le circuit étant guidé par les différentes lectures des voyages vécus par les uns et les autres sur le site. Ce petit récit vous semblera sûrement un air de "déjà vu", donc ! Première halte sur l'aire CC de Vivonne en dessous de Poitiers, une place de marché très calme lors de notre passage, une petite rivière passe à côté.

Borne avec eau pendant une demi-heure et courant (limité) pour 2 euros.

2ème étape : Vivonne-Donastia en Espagne (nous faisons en général dans les 600 kms par jour... on n'a plus 20 ans !). Aire sans courant, seulement vidanges et eau. Nous rencontrons des camping-caristes qui remontent parce qu'ils sont en panne de bouteilles à gaz. En Espagne, on n'a pas voulu leur vendre des consignes (il ya des normes spéciales, parait-il). A espérer qu'on n'aura pas trop à chauffer, nous n'avons qu'une seule bouteille !! Ils nous font un peu "flipper"! On remarquera qu'au Portugal, les bouteilles ont des protections pour le robinet, c'est pas dit que çà se loge dans notre coffre, il est déjà juste en hauteur pour notre bouteille de 13 kg française.

Jusque là, on est descendu sous la pluie, on s'arrête vers midi dans un petit village près de Burgos, le soleil arrive.

Les premières cigognes sur le toit de l'église de Buniel après Burgos (42° 18'39"N, 3°49'17"O)

Des petits bâtiments dont le toit est en terre, je ne sais pas à quoi ils servaient ? Des remises ? Des petits commerces ?

Donastia San Sébastian – Salamanque : aire CC sur un parking près d'un hôtel et d'un lidl (40°57'26"N, 5°40'34"O) pas celui déjà évoqué sur le site où on entre par une barrière dans une allée près d'un carrefour dans la ville ; celui-là est de l'autre côté du fleuve, on peut aussi stationner plus près du lit de la rivière mais c'était un peu boueux.

Salamanca que l'on a bien aimée, rues piétonnes bien animées le soir, çà nous change de chez nous.

Halte sur aire CC à Guarda, mais vraiment ce n'est qu'un parking poids lourds et un terrain vague.

Salamanca – Portalegre, on grimpe une bonne côte pour finalement arriver devant une porte close, le camping semble fermé depuis 2009.

Un panneau nous indique un autre camping à 10 kms à la sortie de la ville, on y va !

Les mimosas sont en fleurs.

C'est une "quinta" : une petite ferme tenue par des Hollandais, il y a plusieurs caravanes qui séjournent depuis quelques mois, joli coin pour calme, balades à pied.

Petit village de Castelo de Vide, marché couvert et un autre au dehors aussi, çà grimpe pas mal jusqu'au vieux château.

Place du village.

Visite de Marvao, ses vieux remparts, nid d'aigle pour surveiller jadis les Espagnols, la frontière est toute proche.

Il y a une citerne enterrée, du même style que celle que les Portugais avait construite à El Djedida au Maroc.

Musée dans une église.

Camping de Pomarinho, très beaux sanitaires chauffés par panneaux solaires, très écolo.

Vente de confitures maison, de vin de pays.

Evora : temple romain édifié au 2ème siècle.

Couvent dos Loios (ou de Saint Eloi).

Statue de Vasco de Gama.

Fontaine en marbre du 18ème siècle, praça do Giraldo. sur la place, se trouve de SI.

Un grand parking où il est possible de bivouaquer à l'extérieur des murs d'enceinte de la vieille ville, sous l'aqueduc.

Circuit des mégalitos (mégalithes). A l'ouest d'Evora, il faut passer le village de Guadalupe et prendre la direction de Cromeleque des Almendres.

Nous laissons la voiture près d'une piste, un petit chemin mène à un menhir puis nous faisons 3 kms à pied (mais faisable avec voiture) vers une enceinte mégalithique qui aurait été installée 2000 ans avant Stonehenge. L'occasion pour nous de marcher, nous sommes venus là un peu pour çà, par contre les vélos sont restés dans le coffre, nous n'avons pas trouvé de pistes cyclables, de Via verde comme on avait trouvé en Espagne mais peut être qu'avec plus de temps, en cherchant plus ?!...

Chênes liège.

En descendant sur Beja, à Vidigueira (N258) villa romaine de Sao Cucufate, le site est grillagé et fermé. (38°13'20"N, 7°50'42"W)

Il y a une aire CC bien visible de la route en entrant à Beja , nous décidons de nous restaurer sur le parking d'un super marché, avant d'arriver le soir tout au Sud, au bord de mer, dans la région de Portimao, Lagos.

Au camping de Quinta de Carriços, on s'installe tout en haut, il y a une forte pente, des retraités anglais et hollandais font de longs séjours, 1 mois, 2,3 mois.

Il est assez cher : 30 euros à 3 (des jetons pour une douche chaude de 8 mn à 0,75c!), alors que tout près, près de la mer, il y a une belle place pour bivouaquer, peut être que l'été il y a des moustiques parce que c'est bien marécageux, mais à cette période, il y avait une dizaine de camping-cars. Boca do Rio (37°04'05.80"N, 8°48'43.77"W)

Petite plage de Salema, petit port de pêche mais pas mal de constructions

A Lagos, place Infante D.Henrique, l'église Santa Maria, sur cette même place se trouve la statue de Henri le Navigateur (qui navigua peu), une maison à arcades qui abrite l'ancien marché aux esclaves ; à la suite d'expéditions africaines, au 15ème siècle, fut établi ici le premier marché d'esclaves d'Europe.

Avenue dos descobrimentos, le long de la Ribeira, le mercado, le marché couvert de 1931, poissons en bas et à l'étage, produits régionaux : légumes, miel, etc.

Sur cette place se trouve le syndicat d'initiative.